Nos cyclistes du courage

JEAN-FRANÇOIS MICHAUD

Jean-François Michaud, 11 participations au Tour du Courage PROCURE

« Je connaissais quelques personnes qui avaient été diagnostiquées d'un cancer de la prostate et j'avais vu les effets néfastes de la maladie et l'angoisse avec laquelle ils avaient dû composer ... Le Tour du Courage sert fondamentalement à recueillir des fonds et c'est ma façon à moi de contribuer à cette cause. En recueillant des fonds, tout participant permet d'encourager la recherche et permet à PROCURE de remplir ses différentes missions dont l'information auprès du public ... En faisant le Tour du Courage, on s'identifie aussi aux gens qui sont amenés à combattre le cancer... C'est une façon de partager avec eux leurs souffrances et d'être solidaire à leurs défis. »

 

JOSÉE GARNEAU

Josée Garneau, 11 participations au Tour du Courage PROCURE

Découvrez Josée, une cycliste du Courage qui pédale contre le cancer de la prostate en hommage à son conjoint Laurent, diagnostiqué en 2009. Entre l’annonce du diagnostic, la lutte acharnée et la volonté de démystifier le cancer de la prostate, Josée nous raconte son histoire et son engagement au Tour du Courage PROCURE, le cœur plein d’émotions.

 

CARL SIMON VALIQUETTE

Carl Simon Valiquette, 11 participations au Tour du Courage PROCURE

« Mon oncle a eu un cancer de la prostate donc c’est une cause qui me tient vraiment à cœur. Le cancer de la prostate, c’est une histoire d’hommes, mais en même temps c’est une histoire de familles… et vous n’êtes jamais trop jeune pour vous impliquer ! »  Malgré son jeune âge, Carl Simon Valiquette est un cycliste du Courage depuis 11 ans ! Dans cette vidéo, il nous partage les raisons de son engagement et ses astuces pour réussir avec brio sa levée de fonds contre le cancer de la prostate. 

 

CHARLE DAVID JANSON

Charles-David Janson, notre plus jeune cycliste du Courage.

« J’ai commencé par être bénévole pour l’événement du Tour du Courage PROCURE, tout simplement pour aider. C’est là que tu rencontres des personnes qui ont les mêmes valeurs et besoin de faire avancer les choses. C’est une atmosphère de partage, c’est libérateur, le monde échangeait, ils s’entraident. J’ai trouvé ça valorisant. Étant jeune, on ne peut pas forcément contracter le cancer de la prostate, mais c’est plus dans l’optique du futur de s’investir soit même et partager leurs maux … Je leur dis à tous de continuer, d’avancer, et que ça va bien aller. »

 

LUC JANSON

Découvrez Luc Janson, un cycliste du Courage qui lutte contre le cancer de la prostate!

« Pour les personnes diagnostiquées, il y a un attachement avec PROCURE. On sent que c’est un levier de motivation pour eux que PROCURE soit là, derrière eux ... C’est très émotionnel quand tu es proche de ces hommes là … mais l’espoir c’est de regarder l’avenir, ne pas regarder le présent ni le passé.»

 

FRANÇOIS BASTIEN

Jeune retraité de 65 ans, François Bastien participe depuis 2011 à notre événement cycliste: le Tour du Courage PROCURE.  En solidarité à ses amis proches, victime du cancer de la prostate, François s’engage auprès de PROCURE en repoussant ses limites, année après année.

« Ce qui m’anime le plus dans la lutte ce n’est pas tant la levée de fonds, mais le soutien que PROCURE donne à ceux qui en sont victimes… Douze hommes par jour, semble-t-il, rien n’exclut que ça puisse m’arriver ».

 

MARC-ANDRÉ ROY

Marc-André Roy, 11 participations au Tour du Courage PROCURE

« PROCURE apporte avant tout une sensibilisation au cancer de la prostate. Je suis dans le groupe d'âge ou il faut se faire tester et on se rend compte de sa vulnérabilité et de la présence de cette maladie... Un de mes grands amis a eu le cancer de la prostate, il y a environ 7 ou 8 ans... Ça a été l'année où l'équipe SOTRAMONT-NOVABRIK à remporter la coupe en l'honneur de Jacques pour le supporter dans sa cause ... Mon message d'espoir est de voir mon ami Jacques, diagnostiqué il y a 8 ans en phase non opérable, rentrer tous les matins travailler, parce que malgré tout il va travailler, il continue ses traitements, il est en santé et aussi longtemps qu'on demeure positif, il y a de l'espoir. »

 

DANIEL TARDIF

Daniel Tardif, 4 participations au Tour du Courage PROCURE

« Ce dont je m'aperçois c'est que quand on sollicite des hommes de plus de 50 ans, il y a trois choses. Soit il a eu un cancer de la prostate, ou il connait quelqu'un qui a un cancer de la prostate ou il a peur d'avoir un cancer de la prostate donc on rejoint 100% des hommes .. Les hommes ont tendance à ne pas parler du cancer de la prostate et je l'ai vécu plus d'une fois avec des gens que j'ai sollicité et qui m'ont remercié pour l'implication que j'avais ... c'est une cause extrêmement valorisante, de faire un effort, pas pour moi, mais pour des gens que je connais et que je ne connais pas. Pour les aider à vaincre cette maudite maladie ... Il y a une dizaine d'années, personne ne parlait d'un cancer de la prostate même si c'était le plus répandu chez les hommes. Avec le Tour du Courage, on aide non seulement la recherche, mais on aide aussi à faire en sorte que chez les hommes c'est discuter plus ouvertement. »

 

STEFAN BODNAR

Stefan Bodnar, 7 participations au Tour du Courage PROCURE


Je veux m'inscrire
Donateurs
il y a 44 minutes
1,000 $
Michel Jeanniot
mieux vau tard que jamais ...
il y a 1 heure
30 $
Anonyme
Good for you for doing this!
il y a 1 heure
180 $
Guy Beauregard
il y a 6 heures
100 $
Anne-Edith Desrosiers
Bravo Eric!
il y a 8 heures
50 $
Dist.Kimberley McKinley Inc. (...

Voir tous les dons